Earth Defense Force: Iron Rain Review - Janky Starship Troopers

Earth Defense Force: Iron Rain est une masterclass de buggy dans le jeu de tir à la troisième personne, même si le gameplay n'est pas aussi bien conçu qu'il devrait l'être.



Earth Defense Force: Iron Rain est une classe de maître en buggy dans le jeu de tir à la troisième personne.

Earth Defense Force: Iron Rain est une classe de maître en matière de divertissement, même si le gameplay n'est pas aussi bien conçu qu'il le devrait. Développé par Yuke's et publié par D3 Publisher, Pluie de fer est un spin-off du Force de défense de la Terre franchise et prétend être une entrée plus sérieuse que le reste des jeux de sa série. Si c'est vrai, on ne peut qu'imaginer de quelle sottise insensée les jeux de base sont remplis, puisque ce titre supposé sérieux met en vedette des fourmis géantes, des robots qui piétinent la ville et des cafards péteurs de flammes de la taille des bus.

Dans Earth Defense Force: Iron Rain , les joueurs créent leur propre personnage et entrent dans le rôle du Closer, un héros de guerre qui est tragiquement tombé dans le coma pendant sept ans après avoir détruit une ruche extraterrestre qui menaçait la ville. Malheureusement, les sept dernières années n'ont pas été de bon augure pour l'humanité, et le Closer se réveille dans un monde envahi par des robots gigantesques, des fourmis massives et des araignées assez grandes pour donner même aux arachnophiles une colonne vertébrale frissonnante. Tout au long de 52 missions, les joueurs doivent tirer, grenader, exploser et bombarder des milliers d'insectes massifs, d'extraterrestres et d'humains voyous afin de reprendre le monde.








En relation: Big Minecraft Update ajoute des bugs (mais pas le mauvais genre)

Graphiquement, Earth Defense Force: Iron Rain sur PC est à la fois en retard et également louable. Les textures et les animations, en particulier sur de longues distances, laissent beaucoup à désirer, mais la quantité d'ennemis à l'écran et la destructibilité des environnements du jeu peuvent être impressionnantes d'un point de vue technologique. Bien que le jeu souffre parfois de problèmes de fréquence d'images à la fois pendant les cinématiques et le jeu normal, la valeur de divertissement trouvée dans ces zones semble faire de ces problèmes une partie du camp de films B dans lequel toute l'expérience est imprégnée, plutôt que d'être préjudiciable à l'expérience.



Earth Defense Force: Iron Rain est idiot. Cela ne peut s'empêcher d'être, avec l'intrigue entière tournant autour de fourmis de la taille de Volvos par rapport à des êtres humains normaux dans armure de puissance bon marché . Le gameplay est vécu du point de vue de la troisième personne et les joueurs, en tant que Closer, ont accès à une variété d'armes et d'armures puissantes avec lesquelles combattre la menace extraterrestre. Les ennemis vaincus lâchent des gemmes, et ces gemmes sont utilisées à la fois pour retrouver la santé du joueur et pour acheter de nouvelles armes et objets que le Closer utilisera au combat.

Il n'y a pas de maximum de munitions dans Pluie de fer, avec des armes uniquement limitées par la taille de leur chargeur et les minuteries de rechargement. Des choses comme le carburant du jet pack et la puissance de la combinaison, bien que contrôlées, se rechargent très rapidement. Tous ces minuteries peuvent être encore raccourcies en passant en mode Overdrive, qui permet aux joueurs de tirer, recharger et se déplacer à des vitesses incroyables.

Earth Defense Force: Iron Rain n'est pas pour tout le monde. Fans de titres comme Armored Core, Armorines: Projet S.W.A.R.M., et le classique PS2 Guerre des monstres obtiendra beaucoup de plaisir Pluie de fer Le gameplay de monstre écrasant, mais les joueurs à la recherche d'une expérience plus captivante et moins janky feraient mieux de chercher ailleurs. Pluie de fer occupe un créneau du jeu qui a été largement négligé au cours de la dernière décennie, car la poussée vers des graphismes haut de gamme et des services en direct en ligne a lentement pris la priorité sur les expériences multijoueurs en solo et à domicile.



EDF: Iron Rain est ce que l'on appelait autrefois un jeu «middleware». Quelque chose de pas tout à fait AAA, mais toujours fait avec suffisamment de cœur et de qualité pour que le gameplay amusant l'emporte sur les défauts qui seraient généralement préjudiciables aux expériences de jeu vidéo normales. C'est un jeu d'arcade, un titre qui est censé être pris lentement, facilement, par tranches de dix à quinze minutes. Les missions sont courtes mais frénétiques, et parfois même difficiles, rappelant les jeux de la Nintendo 64 et de l'ère PlayStation originale. Le jeu propose même un mode multijoueur à écran partagé à 2 joueurs pour les missions de campagne, ce qui est presque inconnu dans le paysage en ligne forcée d'aujourd'hui.

Avec plus de cinquante missions, quatre combinaisons d'armures puissantes (dont une qui comprend un jet pack incroyablement amusant), des fourmis géantes, des araignées géantes, des dialogues ringards, des cinématiques trop dramatiques, des cafards géants, des munitions illimitées, la personnalisation du joueur et la capacité de souffler dans tous les bâtiments de la zone de mission, Earth Defense Force: Iron Rain n'est peut-être pas le jeu le mieux programmé sur les étagères, mais c'est l'un des plus amusants, et comparé à certains des titres gourmands et sans imagination actuellement en vente, les choses qui sont vraiment, vraiment amusantes comptent pour beaucoup.

Earth Defense Force: Iron Rain est disponible sur PlayStation 4 et PC. Un code Steam a été fourni à Screen Rant aux fins de cet examen.

Notre note:

4 sur 5 (Excellent)